Gilbert Varin

Les personnes qui font de la méditation

ou du yoga me demandent souvent

quelle méditation je pratique :  pleine conscience, mindfulness, yoga, vipassana, mahasi, goenka, zazen, tibétaine, sonore, transcendantale, active, guidée, profonde…

 

Oh là là ! … En vérité, un peu de toute peut-être, mais sincèrement je ne sais pas,

je ne me suis jamais posé la question.

 

Dans tous les cas, quel que soit le choix,

il est indispensable d’être guidé et conseillé

convenablement au début.

En 1972, à l’âge de 22 ans, j’ai eu cette grande chance d’avoir eu un guide

qui avait été initié par cinq maîtres (voir le livret gratuit).

Son enseignement, sa philosophie, son caractère m’ont très vite amené

à m’émanciper de tout système, il a été pour moi un «modèle».

Depuis je n’ai cessé de «PRATIQUER» seul, en silence sans jamais dire

à qui que ce soit que je m'exerçais à la méditation.

 

Ce sont les évènements que je vis chaque jour qui me guident

vers des méditations différentes, elles peuvent être :

«spirituelles», «sensorielles/sensuelles», «thérapeutiques», «télépathiques», «scientifiques», «infinies».

 

Si on voulait «donner un nom» à ma pratique, on pourrait la qualifier de

«méditation universelle» car elle n'a aucune limite et c'est ainsi que je la conçois.

 

Je remarque depuis quelque temps qu’il y a beaucoup de bavardage et de business

autour de la méditation (conférences, livres, séminaires, etc.),

et c’est ce qui m’a amené à mettre en place Moria méditation.

Mon objectif n’est pas de créer un supermarché de la méditation

mais de transmettre et partager mon expérience

à des personnes qui désirent s’initier à la méditation

pour qu’elles puissent pratiquer cet art, en toute indépendance,

le plus rapidement possible comme je l’ai fait.

 

Dans quelques mois j'aurai 70 ans et comme dit un proverbe africain :

«L’homme jeune marche plus vite que l’ancien, mais l’ancien connaît la route».

 

Si l'aventure vous tente, si vous souhaitez me suivre,

je vous accompagnerai humblement aux sources de la méditation.

 

Gilbert Varin